Par précaution, à la suite de dégradations du trottoir, celui-ci a été condamné. La commune a fait effectuer des sondages mais, d’après nos informations le talus appartiendrait à la ville de Paris, si tel est le cas, celle-ci devra effectuer une expertise plus approfondie des causes de ces dégradations et devra, si besoin, effectuer les travaux nécessaires.