Rassemblement devant l’hôtel de ville (4 rue de la Marne) à 09h30 pour rejoindre ensuite la stèle, square du parc.

LES SOUVENIRS SONT NOS FORCES
« Quand la nuit essaie de revenir, il faut allumer les grandes dates comme on allume des flambeaux »
En écrivant ces mots, pour l’anniversaire du 24 Février 1848, Victor Hugo ne faisait pas référence au 19 Mars bien entendu ! Si 1848 n’inspire plus grand monde aujourd’hui, le 19 Mars 1962 mettait un terme officiel à près d’un quart de siècle de conflits successifs dans lesquels la France était engagée depuis 1939.
Bien que n’ayant jamais fait l’objet d’une déclaration de guerre, ce qu’on a appelé pudiquement «Les événements d’Algérie » ont coûté cher à notre pays en vies humaines : 30 000 garçons de 20 ans ont disparu, 200.000 blessés, des milliers de civils assassinés. Il en fut ainsi jusqu’au 19 Mars 1962, date à laquelle 90 % des Français jugèrent que la guerre avait assez saigné la jeunesse de France. Certains, qui pensaient qu’on aurait bien pu mourir encore un peu se rebellèrent. Ce ne sont pas ces querelles que l’histoire retiendra dans quelques années. Il n’y aura plus de témoins directs mais les grandes dates seront toujours là pour éclairer les citoyens, chacune avec sa signification et ses enseignements.
D’ici là continuons d’assumer et transmettre LE DEVOIR DE MÉMOIRE »

F.N.A.C.A.VILLENOY
Guy WINTZER