Si, entre le 14 au 25 mai 2018, vous voyez un hélicoptère bleu avec des bandes grises de la société Héliberté, ne vous inquiétez pas. Il s’agit de la campagne de printemps d’Enedis de surveillance des lignes électriques pour déceler d’éventuelles anomalies de matériel et prévenir les pannes.

Pendant ces jours, cette société prestataire d’Enedis prendra des photos géolocalisées d’un potentiel problème qui pourrait, si rien n’était fait, endommager le réseau électrique. Il peut s’agir d’un câble défectueux, d’un isolateur cassé ou encore de la végétation qui touche une ligne. Les équipes analysent ensuite ces clichés et envoient des techniciens effectuer les travaux nécessaires. Près de 1 300 kilomètres seront survolés cette année en Seine-et-Marne afin de maintenir un excellent niveau de qualité de l’électricité.

Ce type d’actions ainsi que celles des salariés d’Enedis au quotidien, couplé aux investissements sur le réseau électrique permettent d’avoir le temps de coupure vu d’un client, parmi les meilleurs au monde.